Belgian rules / Belgium Rules

Du 13/02 au 14/02/2018 Salle de la Grande Main

Jan Fabre / Troubleyn {Antwerp}

Née d’un coup de théâtre et cousue de ciel gris, trilingue, royale et fédérale, la Belgique héberge un peuple brave et fier de son manque de fierté. Criblé de bureaucratie, ce pays-confetti fourmille de subversifs facétieux et d’anarchistes pacifiques. Peu friands des tristes sires hantant palais et cabinet, ils acculent règles et protocole en empalant leur ridicule. Le Belge s’assouvit de vie, il mange, il boit et jouit à s’en faire péter la bedaine et la brique qui s’y promène. De confession ironique radicale, le compromis en étendard, il décore jardins et cimetières avec une laideur légendaire. Il se régale de football et il raffole du carnaval. La fête lui sert d’antidote à tous les maux qui l’asticotent. L’iconoclaste anversois Jan Fabre déploie son art protéiforme dans une ode à son pays complexe et farfelu. Les ateliers de couture du Théâtre de Liège ont confectionné l’incroyable bataillon de costumes qu’endosse la distribution d’enfer de cette fresque drôlissime.

Bienvenue en Absurdistan ! Les Belges s’assouvissent de vie. Ils jouissent, mangent et boivent à s’en péter la panse. Frites ! Bière ! Gaufres et chocolat ! Ils célèbrent la chère et la chair. Croient dans les fanfares et la fête. À l’occasion desquelles ils dansent avec la mort, des masques et le carnaval. Cet État nain est grandiose dans ses cortèges de géants.

Jan Fabre

 

LE CHORÉGRAPHE

Fin des années septante, le jeune Jan Fabre défraie la chronique avec ses Money performances où il brûle des liasses de billets que le public lui prête en bonne foi pour créer des dessins avec les cendres ainsi obtenues. En 1982, il pose avec C’est du théâtre comme c’était à espérer et à prévoir une bombe à fragmentation qui ébranle les fondations du théâtre de l’époque. Deux ans plus tard, il est invité à participer à la Biennale de Venise où il persiste et signe avec Le Pouvoir des folies théâtrales. Ces deux œuvres entrent dans les annales du théâtre contemporain et font le tour du monde. Depuis, Fabre s’est taillé une place parmi les artistes les plus multidisciplinaires de la scène artistique internationale. Il rompt avec les canons du théâtre classique en y introduisant des « real time performances » – qu’il qualifie parfois d’installations vivantes – et explore les possibilités chorégraphiques radicales pour revisiter la danse traditionnelle. Jan Fabre (né à Anvers, en 1958) est connu, tant en Belgique qu’à l’étranger, pour être l’un des artistes les plus d’avant-garde et protéiformes de sa génération. Depuis 30 ans, il se distingue en tant qu’homme de théâtre, auteur et artiste plasticien. Quel que soit le genre qu’il aborde, il en déplace systématiquement les frontières.

 

Coproduction

 

LA PRESSE EN PARLE

Jan Fabre invite à la folle fête des Belges. Belgian Rules, nouveau spectacle, très, très festif, célèbre un pays bordélique et merveilleux. Pendant près de 4 heures (sans entracte mais on ne voit pas le temps passer), c’est la folle fête à la Belgique. Quinze performeurs doués pour tous les arts se donnent à fond: musiques entraînantes, tableaux drôles ou saisissants, provocations à la belge (à la Fabre), etc. Ils se changent sans cesse et endossent des dizaines de rôles. Belgian Rules est l’hommage rendu par Jan Fabre à la Belgique, tout sauf guindé et officiel. Ce qu’il célèbre, c’est le “théâtre” qu’est la Belgique, ses carnavals et majorettes, ses scandales comme ses grands artistes. Il aime ce pays bâtard, un peu hypocrite, bordélique mais si créatif. Belgian Rules c’est son hommage à la Belgique comme le “Roma” de Fellini rendait hommage à Rome.

La Libre Belgique, Guy Duplat, novembre 2017

Concept et mise en scène Jan Fabre

Texte Johan de Boose

Interprétation Annabelle Chambon, Cédric Charron, Tabitha Cholet, Anny Czupper, Conor Thomas Doherty, Stella Höttler, Ivana Jozic, Gustav Koenigs, Mariateresa Notarangelo, Çigdem Polat, Annabel Reid, Merel Severs, Ursel Tilk, Kasper Vandenberghe, Andrew James Van Ostade

Musique Raymond van het Groenewoud (Belgian Rules en Vlaanderen Boven/Wallonie d’abordet Andrew Van Ostade (autres compositions)

Dramaturgie Miet Martens

Assistante à la dramaturgie Edith Cassiers

Costumes Kasia Mielczarek, Jonne Sikkema

Réalisation des costumes Ateliers du Théâtre de Liège

Technicien en chef André Schneider

Technique Wout Janssens

Stagiaire assistante à la mise en scène Nina Certyn

Stagiaire P.U.L.S. Timeau De Keyser Stagaire

Stagiaire costume Monika Nyckowska

Chargé de production Sebastiaan Peeters

Régisseur lumière Wout Janssens

Régisseurs plateau Randy Thielemans, Kevin Deckers

Régisseur son Howard Deckers

Production Troubleyn/Jan Fabre

Coproduction ImpulsTanz Vienna International Dance Festival, Napoli Teatro Festival, Théâtre de Liège, Concertgebouw Brugge

En pratique

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
210'
  • 19:00 mardi 13 février
  • 19:00 mercredi 14 février
Salle de la Grande Main Voir la carte Masquer la carte
Chargement de la carte....
  • Tarif plein 25 €
  • 65ans et+ 19 €
  • -30ans 8 €
  • Abo 5 spectacles 15 €
Réserver