DFS

Le 7/02/2018 Cité Miroir

François Chaignaud & Cecilia Bengolea {Paris}

Le détonnant duo que forment les créateurs François Chaignaud et Cecilia Bengolea raffole des associations insolites. Avec trois danseuses polyvalentes, ils reprennent le fil du travail entrepris en 2015 dans The Lighters’ Dancehall Polyphony, pour la compagnie TanzTheater Wuppertal Pina Bausch. François Chaignaud explore les chants polyphoniques traditionnels géorgiens et médiévaux interprétés a cappella, ici par les danseurs. Cecilia Bengolea quant à elle, nourrie par ses séjours en Jamaïque, s’adonne au dancehall, issu des ghettos de Kingston et pratiqué comme un exutoire subversif. Les deux chorégraphes à l’esprit frondeur ouvrent le champ de la danse contemporaine, télescopent joyeusement des formes aux antipodes et relèvent le pari de fondre danse et chant en une seule écriture hétéroclite. Une nuit en club mais… sur des chaussons de pointe.

 

LES CHORÉGRAPHES

François Chaignaud et Cecilia Bengolea collaborent depuis 2005. Ensemble, ils créent Pâquerette (2005-2008), Sylphides (2009), Castor et Pollux (2010), Danses Libres (d’après des chorégraphies oubliées de François Malkovsky, 2010), (M)IMOSA (coécrit et interprété́ avec Trajal Harrell et Marlene Monteiro Freitas, 2011), altered natives’ Say Yes To Another Excess – TWERK (2012), Dub Love (2013) et DFS (2016). Ils créent en septembre 2014 en ouverture de la Biennale de la Danse de Lyon How Slow The Wind, pour sept danseurs du Ballet de l’Opéra de Lyon et signent en 2015 deux autres chorégraphies originales pour le Ballet de Lorraine (Devoted), sur une musique de Philip Glass ; et pour le Wuppertal Tanztheater (The Lighters’ Dancehall Polyphony). Avec Sylphides, performance écrite pour des corps évoluant dans des combinaisons de latex à air comprimé, ils gagnent le Prix de la critique de Paris en 2009. Cinq ans plus tard, François Chaignaud et Cecilia Bengolea reçoivent le prix Jeunes Artistes à la Biennale de Gwangju pour l’ensemble de leur oeuvre. Leurs créations sont présentées entre autres au Festival d’Automne – Paris, au Centre Pompidou – Paris, Impulstanz de Vienne, The Kitchen et Abrons Art Centre de New York, le Festival d’Avignon, la Tate Modern et l’ICA de Londres, le théâtre Sadler’s Well de Londres, Tanz im August à Berlin, la Biennale de Lyon, Montpellier Danse, deSingel à Anvers, Centre National de la Danse à Pantin, Teatro de la Ribera à Buenos Aires, Panorama Festival à Rio de Janeiro et SESC Sao Paulo. Cecilia Bengolea et François Chaignaud préparent actuellement un projet d’exposition sur les danses anciennes et nouvelles ainsi qu’un programme de vidéos et de performances à Dia Art Centre Beacon et Chelsea pour 2017-2018.

Cecilia Bengolea et François Chaignaud sont artistes associés à Bonlieu Scène nationale Annecy

 

LA PRESSE EN PARLE

Si DFS connaît sa part de rayonnement, c’est dans le niveau technique inouï, et la décharge d’énergie époustouflante, avec laquelle ses interprètes, jamaïcains urbains mêlés à des contemporains français, soutiennent cette pièce. À peu près tout leur semble permis.

Gérard Mayen, Tout est pareil ?, Mouvement, octobre 2016

Conception Cecilia Bengolea, François Chaignaud

Collaboration chorégraphique Damion BG Dancerz, Joan Mendy

Interprétation Cecilia Bengolea, Damion BG Dancerz, François Chaignaud, Valeria Lanzara, Joan Mendy, Erika Miyauchi, Shihya Peng

Chefs de chant Cécile Banquey, Baptiste Chopin, Alix Debaecker, Eugénie de Mey, Marie Picaut, Celia Stroom

Régie générale, création lumière et collaboration dramaturgique Jean-Marc Ségalen

Vidéo Giddy Elite Team

Mixage son Clément Bernerd

Costumes conception Cecilia Bengolea et François Chaignaud

Réalisation Méryl Coster, Florence Demingeon, France Lorenzi

Administration – Production Anne Reungoat, Jeanne Lefèvre, Céline Peychet

Diffusion Sarah De Ganck / Art Happens

Production déléguée Vlovajob Pru est subventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Auvergne-Rhône-Alpes) et le Conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes et reçoit le soutien de l’Institut français pour ses projets à l’étranger. Cecilia Bengolea et François Chaignaud ont répété en résidence le spectacle DFS à Bonlieu Scène nationale Annecy. Cecilia Bengolea et François Chaignaud sont artistes associés à Bonlieu Scène nationale Annecy. Coproduction Bonlieu Scène nationale Annecy et La Bâtie-Festival de Genève dans le cadre du programme INTERREG France-Suisse 2014-2020, Club Création Entreprises – Annecy, l’Echangeur – Centre de Développement Chorégraphique Hauts-de-France, Biennale de la Danse de Lyon 2016, Festival d’Automne à Paris/Les Spectacles vivants – Centre Pompidou, Opéra de Lille, deSingel – Anvers, Salder’s Wells Londres, CCN2-Centre chorégraphique national de Grenoble dans le cadre de l’Accueil Studio, Centre de Développement Chorégraphique Toulouse/Midi-Pyrénées, Centre national de danse contemporaine Angers dans le cadre de l’Accueil Studio, PACT Zollverein – Essen, Gessnerallee – Zürich, La Pop – Paris. Avec le soutien de l’Institut Français Paris (2014-2015), du FIACRE Fonds d’Innovation Artistique et Culturelle en Rhône-Alpes (2015), de la Ménagerie de verre Paris – Studiolab, du CND Centre National de la Danse de Pantin – accueil en résidence.

En pratique

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
60'
  • 20:00 mercredi 07 février
Cité Miroir Voir la carte Masquer la carte
Chargement de la carte....
  • Tarif plein 20 €
  • 65ans et+ 15 €
  • -30ans 8 €
  • Abo 5 spectacles 10 €
Réserver