Pour en finir avec la question musulmane

Du 17/04 au 21/04/2018 Salle de l’Œil vert

Rachid Benzine

Après la mise en lecture de son roman Lettres à Nour sur nos planches la saison dernière, Rachid Benzine revient au Théâtre de Liège avec un nouveau texte intitulé Pour en finir avec la question musulmane. Un immeuble parisien, un escalier, des portes, des secrets et un petit monde de locataires qui va se trouver subitement jeté un beau matin dans le trouble et l’émoi :  un des habitants vient d’être placé en résidence surveillée. Entre un militant du Front National, un concierge juif fils de déportés, un islamologue réputé, un syndicaliste communiste, une sociologue féministe homosexuelle et une bourgeoise convertie à l’Islam, les langues se délient, se lâchent, dans une sorte de catharsis où l’humour à la fois léger et caustique n’est jamais loin. Un “échantillon” d’humanité incroyablement riche pour fournir à Rachid Benzine l’occasion de mettre en relief toutes les peurs et tous les clichés qui circulent dans nos sociétés, et pour les démanteler. Jouissif!

Texte et mise en scène Rachid Benzine

Assistanat à la mise en scène Francesco Mormino et Sarah Sleiman

Jeu Jean-Claude Derudder,  Hassiba Halabi, Fabien Magry, Jean-Luc Piraux, Ana Rodriguez, Vincent Sornaga et Camille Voglaire
Lumière : Julien Vernay

Création sonore Sulee B Wax

Scénographie et costumes Catherine Cosme assistée de Bastien Poncelet
Réalisation des décors et costumes Ateliers du Théâtre de Liège

Production Théâtre de Liège et DC&J CREATION avec le soutien du tax-shelter du gouvernement fédéral de Belgique et de Inver Tax Shelter
Coproduction Mars – Mons Arts de la Scène

 

berenice

En pratique

1h30
  • 20:00 mardi 17 avril
  • 19:00 mercredi 18 avril
  • 20:00 jeudi 19 avril
  • 20:00 vendredi 20 avril
  • 19:00 samedi 21 avril
Salle de l’Œil vert Voir la carte Masquer la carte
Chargement de la carte....
  • Plein tarif 22 €
  • 65ans+/Carte prof/Groupe10+ 20 €
  • -30ans/Pro/Dem.d'emploi 9 €
  • Groupe scolaire/Plan C.U. 8 €
  • -15ans 7 €
  • Etudiants Conservatoires Art de la parole 5 €
Réserver