Feuilleton Goldoni

Du 27/10 au 30/10/2021 Salle de la Grande Main

D’après Carlo Goldoni / Muriel Mayette-Holtz

Les Aventures de Zelinda et Lindoro est une comédie romanesque qui tricote et détricote les contradictions amoureuses. Dans cette trilogie construite tel un feuilleton, nous suivons les personnages à travers leur quotidien et les nombreuses épreuves qui les malmènent. Avec une infinie finesse, Carlo Goldoni sonde le cœur de nos héros dont la jalousie obsessive est un obstacle à leur bonheur. Dans un décor figurant le XVIIIème siècle qui peu à peu se modernise, une méridienne accueille les confidences impudiques, les émotions sans filtre des uns et des autres dans une intense interaction avec le public, devenu psychanalyste muet et attentif. De crises de larmes en passions cachées, d’effusions en attaques féroces, une imposante distribution franco-belge incarne avec ardeur ces êtres en souffrance de maux inexistants. Il faudra trois pièces, un deuil, un héritage, une bataille pour atteindre un peu de sagesse et d’apaisement. Éminente figure emblématique et polyvalente du théâtre français, Muriel Mayette-Holtz maîtrise d’une main d’orfèvre les ressorts dramatiques de cette saga qui nous renvoie à l’âpreté de nos propres tourments sentimentaux. D’une traite ou en trois fois, c’est à voir !

 

Première partie

Les Amours de Zelinda et Lindoro

Mercredi 27 et samedi 30
Durée 1h20

Dans cette première partie, nous découvrons que les protagonistes s’aiment depuis l’enfance. Orpheline de guerre, Zelinda est recueillie par Don Roberto. Il en a fait sa femme de chambre et nourrit pour elle de grands sentiments. Lindoro fuit sa noble famille pour se faire engager comme commis chez Don Roberto et rejoindre Zelinda. Leur amour tenu secret se heurte à Flaminio, le fils de Don Roberto, et Fabrizio, l’intendant de la maison, qui tous deux font la cour à Zelinda. De son côté, Eleonora, la seconde femme de Don Roberto, s’inquiète de la relation que son mari entretient avec la servante. Découverts, les tourtereaux sont chassés et ballottés sans toit ni repos. Après de nombreux pourparlers, Don Roberto accepte finalement de les marier, mais le couple ne semble pas en être véritablement heureux.

 

Réservations Première partie

 

Deuxième partie

La Jalousie de Lindoro

Jeudi 28 et samedi 30
Durée 1h20

Dès l’ouverture de cette seconde comédie, Zelinda et Lindoro sont mariés. N’étant toujours pas financièrement autonomes, ils sont contraints de rester au service de Don Roberto. Lindoro, frustré de ne pouvoir subvenir aux besoins de son couple, développe une jalousie ravageuse. Flaminio a découvert le vrai amour et entretient une romance cachée avec Barbara, une cantatrice ; Eleonora se réfugie dans les bras d’un marchand, Don Filiberto, et Fabrizio rencontre une jeune servante Tognina… De conflits en quiproquos, les personnages sont tous torturés, incapables de construire une relation amoureuse sereine.

 

Réservations deuxième partie

 

Troisième partie

Les Inquiétudes de Zelinda

Vendredi 29 et samedi 30
Durée 1h20

Cet opus final nous apprend le décès de Don Roberto et le coquet héritage qu’il lègue à Zelinda. Le couple peut enfin vivre décemment. Une bataille entre Flaminio, le fils endeuillé, et la jeune veuve Eleonora fait rage, les avocats s’en mêlent. Pour toucher leur part de l’héritage, lui doit renoncer à sa Barbara et elle ne doit pas se remarier. Lindoro déploie des efforts surhumains pour tenter de cacher sa jalousie maladive. Zelinda ne reconnaissant plus son mari commence à douter de lui et de son amour. Libres, les amoureux ont toujours du mal à trouver le bonheur. Chacun se bat entre désir d’absolu et liberté, malgré un dénouement heureux, leur bonheur demeure fragile.

 

Réservations troisième partie

 

Épisode unique (1, 2 ou 3) = TARIF B
À partir de 2 épisodes, par épisode = TARIF C

D’après la trilogie Les Aventures de Zelinda et Lindoro de Carlo Goldoni

Traduction & texte français Ginette Herry

Mise en scène Muriel Mayette-Holtz

Avec Augustin Bouchacourt, Charlie Dupont, Ahmed Fattat, Tania Garbarski, Jonathan Gensburger, Frédéric de Goldfiem, Pauline Huriet, Félicien Juttner, Thibaut Kuttler, Joséphine de Meaux, Ève Pereur et François Barucco [piano]

Décor et costumes Rudy Sabounghi

Modélisation maquette Julien Soulier

Lumière Pascal Noël

Musique Cyril Giroux

Assistante à la mise en scène Jennifer Maria

Assistant à la dramaturgie Édouard Signolet

Production Théâtre National de Nice – CDN Nice Côte d’Azur, Théâtre de Liège et DC&J Création

Avec l’aide du Fonds d’Insertion pour les Jeunes Artistes Dramatiques, de la DRAC et de la Région SUD-PACA

Avec le soutien du Tax Shelter du Gouvernement Fédéral de Belgique et de Inver Tax Shelter

Remerciements à laComédie-Française et la Diacosmie – Opéra de Nice pour leurs prêts de costumes