Festival Atlas of Transitions

Du 10/03 au 14/03/2020 Théâtre de Liège

PROGRAMME COMPLET DÈS JANVIER 2020

Dédié aux questions d’exils et de cohabitations entre les citoyens et les nouveaux arrivants, le Festival Atlas of Transitions est un temps fort qui interroge les réalités migratoires au travers d’une programmation riche et variée :

  • Du théâtre avec notamment l’accueil du remarquable Hierarchy of Needs du suédois Mattias Andersson ou encore Z’oiseaux, délicate proposition jeune public de la compagnie française les petites boîtes
  • Des conférences thématiques en lien avec la programmation, co-organisées avec le CEDEM – le centre d’étude de l’ethnicité des migrations de l’Université de Liège
  • Des rencontres-lectures d’auteurs sensibles à ces questions
  • Une exposition
  • Des restitutions d’ateliers menés par le Théâtre de Liège depuis plusieurs années avec les écoles Maurice Destenay, Liège Atlas, et des associations telles que La Bobine ou Le Monde des Possibles
  • Des moment d’échanges en collaboration avec le CNCD 11.11.11 – Centre national de coopération au développement

et bien d’autres rendez-vous pour que ce festival soit à la fois le reflet de nos réflexions et un réel moment de partage.

 

PROGRAMME COMPLET DÈS JANVIER 2020

 

Atlas of Transitions – Créative Europe est un projet européen (2017-2020) soutenu par les théâtres, les centres d’art contemporain, les organisations culturelles et les universités de sept pays : l’Italie, l’Albanie, la Belgique, la Pologne, la France, la Grèce et la Suède. Le projet imagine de nouvelles perceptions de l’espace public et des moyens fédérateurs de cohabitations interactives entre les citoyens et les nouveaux arrivants. En mars 2020, le Théâtre de Liège y consacrera un festival.

Les théâtres partenaires : la Emilia Romagna Teatro Fondazione (it), Cantieri Meticci (it), le Channel Scène Nationale (fr), le Tjeter Vizion Ngo (al), la Albanian Theatre Association (al), le Powszechny Theatre (pl), Motus Terrae (gr), le Göteborgs Stadsteater (se) et le Studio Emad Eddin Foundation (eg).